Louvre : le grand roman de la Cour Carrée

Harmonieuse, totalement minérale, ouverte sur le ciel, la Cour Carrée du Louvre semble tout droit sortie de l'esprit d'un génie de l'art classique. C'est pourtant le résultat de 810 ans d'histoire. Voici comment s'est constitué ce joyau de l'architecture parisienne. 

 

 > Cliquez ici pour vous inscrire à une de nos balades guidées

 >  Ou faites, vous-même, le parcours en 14 étapes dans la Cour Carrée du Louvre


Le Louvre de Philippe AugustePont des Arts 

A Paris le danger vient de l'Ouest

Ce qui allait devenir l’un des plus grands palais d’Europe n’était à l’origine qu’un édifice défensif, face aux menaces venues de l’Ouest : le point de départ de 810 ans d’histoire.

 

 

 

 

 Le Louvre de Philippe Auguste, plan, salles d'histoire du Louvre2  Cour Carrée côté Sud-Ouest

Un fort, doublé d'un coffre fort

Destiné avant tout à défendre la ville, le château fort de Philippe Auguste eut tôt fait d’abriter, dans son donjon, les archives royales et le trésor. Puissant signal, sa «Grosse tour» était aussi l’épicentre des seigneuries du roi.





Le Louvre de Charles V, maquette, Le Louvre, Paris3 Cour carrée, centre

 Un élégant château gothique

Oublié le donjon où croupissaient d’illustres prisonniers. Vive la tour de la bibliothèque ouverte aux intello ! Avec Charles V, le Louvre perd sa fonction défensive et accède au rang de résidence royale.

 





Le Louvre au 15ème siècle, d'après le Maître de Saint-Germain-des-Prés4 Cour Carrée côté Sud-Ouest

Deux siècles sans grand changement... Et puis, tout à coup, sous François 1er, le château gothique de Charles V vit un début de métamorphose, avant d’ouvrir portes et fenêtres à un vent nouveau, venu d’Italie.





La façade Renaissance de Pierre Lescot et Jean Goujon, Cour Carrée du Louvre, Paris5 Cour carrée, aile Sud-Ouest

Un joyau de la Renaissance

François 1er ne verra pas le palais de ses rêves. Le Louvre de la Renaissance sortira de terre sous le règne de son fils, Henri II. Cette petite merveille, signée Pierre Lescot, nous est parvenue intact. Prenons le temps de l’admirer.





Façade Renaissance de la petite galerie du Louvre6 Jardin de l'infante

Le palais italien des rois de France

Henri II séjourna longuement au Louvre. Henri III son fils en fit sa résidence principale. Avec la Renaissance, le Louvre s’agrandit, s’embellit et devient définitivement le palais des rois de France. Il le restera pendant un siècle.





Le Grand dessein d'Henri IV, salles d'histoire, Le Louvre, Paris7 Pont des Arts

 Le Grand dessein d'Henri IV

La poule au pot et le Pont Neuf sont restés dans les mémoires. Mais pas vraiment le Grand Dessein. Pourtant, il a laissé dans Paris une trace durable. Henri IV, pour assoir son pouvoir et sa grandeur avait imaginé de relier les palais du Louvre et des Tuileries. Il nous reste de ce projet la galerie du bord de l’eau... Et le Louvre de Napoléon III !




Les Cariatides de Jacques Sarrazin, Pavillon de l'horloge ou Pavillon Sully, Cour Carrée du Louvre, Paris8 Cour carrée, aile Nord-Ouest

Le coup d'envoi de la Cour Carrée

Avec Louis XIII, les murailles gothiques du vieux Louvre recommencent à tomber. Fidèle au projet de son père, Henri IV, le jeune souverain reprend l’idée du Grand Dessein du Louvre et entreprend, par le côté Ouest, le quadruplement de la Cour Carrée.





La Rotonde de Louis Le Vau9 Cour de la pyramide

Un palais royal peut en cacher un autre

Avec la Fronde, le jeune Louis XIV déserta le Louvre pour un palais voisin somptueux et flambant neuf. Et celui-ci vola pour toujours au vieux château des rois de France sa royale appellation. Mais, le Louvre ne tarda pas à retrouver la faveur du prince, avec le faste qui convenait à son ambition.





Le projet de façade orientale du Louvre attribué à Claude Perrault10 Cour carrée, aile orientale

Le cauchemar de la façade Est

 Avec le quadruplement de la Cour Carrée, Louis XIV, le roi Soleil, peut commencer à mettre en scène son rôle de monarque absolu. Un cauchemar pour les architectes successifs chargés de concevoir l’aile orientale, face à la ville.





Le Roi soleil, façade orientale du Louvre, Paris11 Façade de Perrault

Là où le soleil se lève

Face à la ville, face à l'astre du jour ! Le Roi soleil entend installer ses appartements dans l'aile orientale. Rien n'est assez beau, rien n'est assez grand pour le nouveau bâtiment. On y invente un style. Mais, du même coup, on crée un irrémédiable déséquilibre à l'intérieur de la Cour Carrée.





La décision de reconstruire l’aile méridionale cinq ans seulement après son achèvement ne fut peut être pas une simple lubie de Louis XIV. Elle permit d’affirmer le nouveau style classique. Et fit plus que jamais du Louvre un palais du bord de l’eau.12 Quai François Mitterrand

Un palais classique au bord de l'eau

La décision de reconstruire l’aile méridionale cinq ans seulement après son achèvement ne fut peut être pas une simple lubie de Louis XIV. Elle permit d’affirmer le nouveau style classique. Et fit plus que jamais du Louvre un palais du bord de l’eau.





Le fronton de la façade orientale de la Cour Carrée, Le Louvre, Paris13 Cour carrée, aile orientale

Quand le style Louis XV flirte avec les Lumières

Avec le souffle des Lumières, le Palais des rois cherche à se convertir en Palais de l’intelligence. Tandis que Soufflot et Gabriel achèvent la Cour Carrée avec tout l’élégance du style Louis XV, les bases d’un projet de musée sont peu à peu jetées.





Salon Carré du Louvre, Paris14 Cour carrée, centre

Comment est né le plus grand musée du monde

En devenant musée national, le palais des rois n’a rien perdu de sa superbe. Après la Révolution, les régimes successif ont veillé à en préserver l’harmonie. Ainsi Napoléon 1er mit un point final à l’aménagement de la Cour Carré, tout en respectant l’architecture de la Renaissance.