Palais-Royal

Un palais royal peut en cacher un autre

Avec la Fronde, le jeune Louis XIV déserta le Louvre pour un palais voisin somptueux et flambant neuf. Et celui-ci vola pour toujours au vieux château des rois de France sa royale appellation. Mais, le Louvre ne tarda pas à retrouver la faveur du prince, avec le faste qui convenait à son ambition.

 

Le coup d’envoi de la Cour Carrée

Le Louvre de Louis XIII, salles d'histoire, Le Louvre, Paris

Avec Louis XIII, les murailles gothiques du vieux Louvre recommencent à tomber. Fidèle au projet de son père, Henri IV, le jeune souverain reprend l’idée du Grand Dessein du Louvre et entreprend, par le côté Ouest, le quadruplement de la Cour Carrée. 

 

Le Grand Dessein d’Henri IV

Le Louvre au 16ème siècle

La poule au pot et le Pont Neuf sont restés dans les mémoires. Mais pas vraiment le Grand Dessein du Louvre. Pourtant, il a laissé dans Paris une trace durable. Henri IV, pour assoir son pouvoir et sa grandeur avait imaginé de relier les palais du Louvre et des Tuileries. Il nous reste de ce projet la galerie du bord de l’eau... Et le Louvre de Napoléon III !

 

Le palais italien des rois de France

Le Louvre sous Henri III, maquette, salles d'histoire, Le Louvre

Henri II séjourna longuement au Louvre. Henri III son fils en fit sa résidence principale. Avec la Renaissance, le Louvre s’agrandit, s’embellit et devient définitivement le palais des rois de France. Il le restera pendant un siècle.

Un joyau de la Renaissance

La façade Renaissance de Pierre Lescot et Jean Goujon, Cour Carrée du Louvre, Paris

François 1er ne verra pas le palais de ses rêves. Le Louvre de la Renaissance sortira de terre sous le règne de son fils, Henri II. Cette petite merveille, signée Pierre Lescot, nous est parvenue intact. Prenons le temps de l’admirer.

 

Les dernières heures du château gothique

Le Louvre à la fin du 15ème siècle, d'après La Piétá du Maître de Saint-Germain-des-Prés

Un siècle sans grand changement... Et puis, tout à coup, sous François 1er, le château gothique de Charles V vit un début de métamorphose, avant d’ouvrir portes et fenêtres à un vent nouveau, venu d’Italie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pages

Subscribe to RSS - Palais-Royal