Commune de Paris

Les Tuileries, palais cramé, palais fantôme

Les 140 ans de la Commune

La Commune  de Paris a duré 72 jours à partir du 18 mars 1871. Voici, une balade de la mémoire, au coeur de Paris, en hommage aux Communards sommairement exécutés lors de la Semaine sanglante. Une balade de la mémoire qui nous conduira de la Caserne Lobau à Versailles.

 

A l'école de Louise Michel

Louise Michel

L’héroïne de la Commune fut d'abord une institutrice convaincue de son rôle. Elle enseigna à Montmartre, mais aussi... à Nouméa.

Drôles d’église, drôles de dames

Intérieu de l'église Saint-Pierre-de-Montmartre, Paris

Dans l’histoire de la butte Montmatre, deux figures de femmes émergent de l'épisode Communard : Paule Mink et Louise Michel. L'une et l'autre ont utilisé les églises pour exprimer leurs convictions révolutionnaires. Louise Michel à Saint-Bernard-de-La-Chapelle et Paule Mink à Saint-Pierre-de-Montmartre.

Quand Clément chantait La Commune

Jean Baptiste Clément photographié par Nadar

Si «Le temps des cerises» est devenu une sorte d’hymne à La Commune de Paris, c’est parce que son auteur, le montmartrois Jean Baptiste Clément, a été associé aux événement parisiens du printemps 1871. Voici une petite balade de la mémoire sur la place consacrée au poète.

Le jour J de la Commune de Paris

36, rue du Chevalier de la Barre, Montmartre

Un petit détour derrière l’église Saint-Pierre et la Basilique du Sacré-Coeur permet de se replonger dans les événements qui marquent le début de la Commune de Paris, le 18 mars 1871.

Pages

Subscribe to RSS - Commune de Paris